C’est la société Mantic Games qui l’annonce, sous la forme, hélas, d’un Kickstarter qui débutera le 25 avril. Pour en savoir plus sur ce jeu, suivez ce lien.

Publicités

Capture d_écran 2018-04-14 à 10.51.35

Voilà qui devrait séduire mes enfants, fans de l’univers d’Harry Potter et joueurs de jeux de rôles et de jeux de figurines… Ce jeu est en précommande pour une livraison prévue en septembre prochain. Le pack à 150€ parait assez intéressant mais je ne sais pas si les personnages proposés sont leurs favoris. Le jeu est produit par Knight Model, auteur du du jeu de figurines Batman qui connait un beau succès. Ce n’est pas de la bataille seulement, il y a des quêtes à réaliser apparement. De nombreuses extensions de bandes ou d’aventures sont déjà proposées, signe d’un suivi assuré.

 

EDIT : au moment de passer commande pour bénéficier de l’offre de pré-commande avec les enfants, nous avons découvert avec stupéfaction que le jeu ne sera distribué qu’aux Etats – Unis, au Royaume – Uni et en Espagne !  Grosse déception…

La campagne Kickstarter du retour de Confrontation commencera le 17 avril à 21h. La boîte Confrontation Classic contiendra 178 figurines toutes différentes, représentant les 16 factions d’origine (voir les visuels ci-dessus). La boîte fonctionnera avec l’édition 3.5 des règles.
Une suite est déjà prévue avec Confrontation Resurrection, se situant après le Ragnarok et embarquant un nouveau système de jeu d’escarmouche.
De même Sans – Détour devrait développer un jeu de rôle dans cet univers, ainsi qu’un jeu de plateau.

Le seul hic pour le moment : aucune info sur le prix de la boîte…

EDIT : la campagne est à suivre ici et le prix est de 299 ou 320€.

BD_DnD_Cover

Cette BD parue en 2017 vous propose de plonger dans les coulisses de la création du mythique D&D avec une aventure vécue à la première personne : vous serez Gary Gygax ! La bande dessinée devrait paraître en français, aux éditions Glénat, en mars 2018.

Une curiosité

Publié: 21 janvier 2018 dans Jeux de rôle

Capture d_écran 2018-01-21 à 15.17.28

Vade+Mecum est un jeu de rôle se déroulant à Los Angeles dans une ambiance sombre, proche des comics de Frank Miller dont l’illustratrice Valéry Nettavongs s’inspire visiblement.

Capture d_écran 2018-01-21 à 15.18.04
Les joueurs incarnent quatre personnages aux prises avec une campagne en quatre épisodes se déroulant en 24h.
Particularité du jeu : dans ce monde, un médicament – le vade-mecum – permet de partager la souffrance et les blessures d’autrui.On donne une pilule blanche à l’un et une pilule noire à l’autre. Celui qui reçoit la pilule blanche décharge la moitié de ses blessures et de sa souffrance à celui qui a ingéré la pilule noire.
Autre particularité qui a attiré ma curiosité : un échiquier et ses pièces d’échec sont nécessaires pour jouer.
Le jeu, écrit et illustré, est en précommande. Pour 50 €, le matériel fourni pour cette précommande est le suivant :
– Un livre de base de 300 pages A5 ;
– L’écran du meneur de 4 volets A5 ;
– Des cartes de jeu (capacité, miracles, pioche des rondes);
– De nombreuses fiches A5 d’aide de jeu (révélations, problématiques, adversaires ;
– Les 4 fiches de personnages.

476f741e871a202b7f9002309cd7ec00_original

J’ai acheté ça aussi… Et il y a ces autres extensions qui me font de l’oeil aussi, pour un peu plus tard. Chacune de ces extensions contient également un plateau de jeu double face.

e444a510fbf0f6c190a5ec50e801deb0_original02a18906619c23da2842052fc2b17fc2_original

L’idée est de pouvoir jouer, en utilisant les règles de Mythic Battle Pantheon, des scénarios décrivant la quête de Jason et les Argonautes, les travaux d’Hercule, l’odyssée d’Ulysse ou encore les aventures de Persée en réutilisant les figurines que j’ai peintes pour mon projet d’escarmouche mythologique.
À propos d’Hercule, j’ai regardé il y a peu ce film avec un certain plaisir. L’idée que les douze travaux ont été réalisés par une bande de mercenaires et enjolivés par un conteur est intéressante.

Cela étant, la bande-annonce est une reconstruction assez mensongère du film, c’est impressionnant ! Mais il reste agréable à regarder. Le générique de fin donne le véritable déroulement des travaux.

 

6498

J’ai fini hier de lire les règles du jeu de rôle Mythic Battle Pantheon, dérivé du jeu de figurines du même nom. Et mon impression est très bonne, tant du point de vue des règles que de l’univers ou de l’objet lui-même.

 

Les règles reprennent le système de jet de dés (des D6) du jeu de figurines dans lequel les 5 sont relançables et les 1 annulés, sauf si vous possédez une spécialisation (dans ce cas, ils permettent d’ajouter +1 à un dé). Pour réussir une action, il faut au moins obtenir une réussite par rapport à une difficulté (généralement 9).
Le personnage est défini par des traits, évalués de 1 à 5 (vigueur, adresse, sagesse,discernement,prestance) puis des compétences (arts, crime, savoir…) comprises entre 1 et 5 également. Enfin, il reçoit une épithète homérique lui octroyant un bonus dans certaines situations (« la dryade », « le colosse »…) et un objet légendaire. On peut faire évoluer les traits et les compétences grâce à l’expérience (appelée quintessence ici). Chaque personnage doit aussi choisir un patronage divin et un antagoniste divin.
Lors de la résolution des actions, rater un jet (aucune réussite) ne signifie pas rater l’action. Le meneur de jeu peut interpréter l’échec avec un « oui, mais… » pour ne pas bloquer l’histoire ou les joueurs. De la même façon, obtenir plus d’une réussite permet un « oui et… »
La magie existe dans le jeu, mais elle est réservée aux personnages ayant une épithète homérique correspondante. Elle se divise en 4 voies : magie médicale, magie des plantes (fabrication de potions), malédiction, divination. Les effets en sont puissants peu nombreux (pas de liste de sorts).
Lors des combats, la première étape consiste, pour chaque joueur, à décider d’une stratégie en se constituant une réserve tactique. Avec les points dépensés, le PJ pourra agir plus rapidement (augmentation de l’initiative),être plus offensif (1D6 de bonus en attaque), se protéger (augmenter la défense de 1) ou frapper avec précision (diminuer la protection de l’adversaire de 1).
Toujours en combat, le rang de l’initiative détermine qui agit en premier. Mais il est possible de diviser son initiative pour agir plusieurs fois. Ainsi un personnage agissant au rang 6 (le premier) peut choisir d’agir au rang 5 puis au rang 1 à la place, ou au rang 4 et au rang 2 et même au rang 3, 2 et 1.
L’univers du jeu mêle antiquité grecque et situation postapocalyptique. En effet, après une nième trahison de Zeus, Hera a libéré les titans de leur prison du Tartare et le combat entre les dieux et les déchus ont entrainé une série de cataclysme ainsi que la disparition de la plupart des dieux et titans. Livrés à eux-mêmes dans une terre ravagée, les humains survivants sont d’abord retournés à la barbarie. Depuis peu, la civilisation semble toutefois se relever autour de certaines cités encore debout et de nouveaux héros sans ascendances divines. Et encore plus récemment, certains dieux ont émergé d’un long sommeil, mais affaiblis et surtout… mortels !
Mythic Battle Pantheon est un jeu intéressant et motivant, une belle réussite que je conseille à ceux qui voudraient jouer ou faire jouer dans l’univers de l’Antiquité grecque. Un supplément contenant un écran est annoncé dans le livre de base. À suivre donc.