L’odeur de la nostalgie

Publié: 3 juillet 2017 dans Achats, Jeux de rôle

La Cour d’Obéron a relevé un défi assez fou : écrire un scénario représentatif de chaque année d’existence de notre loisir, de 1974 à 2014. Pendant un an, auteurs et illustrateurs ont planché. Ils ont rendu quatre-vingt scénarios !

40ans_jeu_de_role_1

Ces scénarios ont été assemblés en quatre recueils, un par décennie. Vous trouverez dans ce premier tome :
– L’héritier de Schwartzstein : Scénario pour (Original) Dungeons & Dragons
– Dans les entrailles de la montagne maudite : Scénario pour Tunnels & Trolls
– Les Ténèbres Métalliques : Scénario pour Empire of the Petal Throne
– Bobinettes et Chevillettes : Scénario pour Bunnies & Burrows
– Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur Calueche ? : Scénario pour Traveller
– Dans les profondeurs du sanctuaire de Nergal : Scénario pour Advanced Dungeons & Dragons
– Heroes & People : Scénario pour Villains & Vigilantes
– Le moindre mal : Scénario pour Rolemaster
– Cogito ergo : Scénario pour L’ Appel de Cthulhu
– Fiat lux : Scénario pour Aftermath !
– Reste vieux qui veut ! : Scénario pour Daredevils
– Opération Sable Noir : Scénario pour James Bond 007

Vivement la suite !

A noter que si le pdf est gratuit, on peut se procurer une version papier sur Lulu pour 6,90 euros, dont 1 euro reversé à l’association Reporters Sans Frontières.

Si je ne me trompe pas, j’ai commencé à jouer sérieusement en 1983…

Publicités
commentaires
  1. 1983… Oh le vieux! Bon oui, j’ai commencé en 88 🙂 Voilà en tout cas une super idée en effet!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s