Archives de mars, 2014

 

Pour en savoir plus, écoutez Croc à partir de 8.56  et jusqu’à 9.30.

Publicités
686615b63aa6e80a381d128ad6d5715e
XVII : au fil de l’âme est un jeu de rôle original de Bastien Lyonnet et Marc Aubert, proposé par JDR Editions, qui mêle cape et d’épée avec le surnaturel. Il prend pour décor l’Europe ésotérique et historique du XVIIème siècle et principalement la France où les joueurs incarnent des hommes et des femmes oubliés de l’histoire qui se découvrent soudainement accompagnés d’un esprit immortel parfois millénaire. Entre la peur de la découverte, la cohabitation avec la conscience, pas toujours bienveillante, qui les habite à présent et les complots anciens, les joueurs découvriront que le grand siècle qu’ils croyaient connaître est bien plus menaçant que ne l’ont relaté les livres d’histoire.
Pour ses scénarios, XVII : au fil de l’âme,s’appuie sur l’Histoire, sur les grands évènements et les grands Hommes du siècle, même si, souvent, le maître du jeu et les joueurs sortiront du cadre de la vérité pour revoir l’Histoire du XVIIème siècle après un début de partie historique et réaliste.
Le livre de jeu contient une  partie rassemblant toutes les informations nécessaires pour mieux connaître cette période de l’Histoire et permettre d’y jouer et d’y mener des parties détaillées, historiquement justes et pleines de possibilités d’aventures. Le milieu du siècle, le décor du jeu, est riche en luttes de pouvoir entre les différentes puissances européennes, en événements fastueux comme l’avènement de Louis XIV et en guerres de frontières ou civiles, comme La Fronde.
De nombreux objectifs sont proposés aux joueurs : explorer le nouveau monde et agrandir la Nouvelle France, détruire l’empire espagnol, lutter contre le protestantisme et le jansénisme pour restaurer la vraie foi (ou inversement, ou encore d’autres religions, selon les envies des joueurs), assurer la domination de la France sur le monde, devenir cardinal ou diriger le pays, épouser la reine d’Angleterre, libérer l’Irlande du joug anglais, repousser les turcs par delà le Bosphore et restaurer Byzance, instaurer une nouvelle dynastie en prenant le parti des Frondeurs contre Louis XIV et Mazarin, etc. Le contexte historique et politique permettant toutes les prises de parti possibles et imaginables.
Un autre objectif, peut-être bien vital, sera bien sûr d’en apprendre plus sur les esprits eux-mêmes. Quelle est leur vraie nature ? Telle est naturellement la grande question et l’un des mystères du jeu. Les joueurs découvriront petit à petit des indices sur les esprits, les leurs, leurs alliés et ceux qui s’opposent à eux. D’où viennent-ils ? Comment naissent-ils ? Quel est leur but ? Tout ceci fait partie du grand secret qui plane sur le jeu et sur tout le monde du XVIIème siècle.
Près de 50 professions permettront de jouer un personnage vivant à cette époque comme un vicaire, un bretteur, un malandrin ou un écrivain de rue. Un joueur inspiré peut également inventer sa propre activité, si elle n’est pas couverte par les règles.
Cela a l’air alléchant. Le sommaire du livre de jeu est disponible sur la page de souscription au jeu… Et oui, c’est le seul défaut que j’y vois pour le moment ! Le jeu devrait coûter 38 euros.

m3840139a_99120102043_CSHelbrute02_873x627 m3840144a_99120102043_CSHelbrute03_873x627

Les amateurs des spaces marines du chaos apprécieront la sortie du Metabrutus plastique.
Ce kit permettra de varier un peu les créatures de la boite de jeu dernièrement sortie. Le bras gauche de la bête pouvant être équipé d’un marteau Tonnerre, d’un fléau énergétique, d’un lance-missiles ou d’un gantelet énergétique. Le bras droit pourra lui être muni d’un gantelet énergétique, d’un bolter lourd jumelé, d’un canon laser jumelé, d’un autocanon faucheur, d’un multi-fuseur ou d’un canon à plasma.
Ce kit permet également de positionner librement le torse et les bras du Métabrutus. On pourra également choisir une tête parmi les 6 incluses.

m3840169a_99120102043_CSHelbrute08_873x627 m3840164a_99120102043_CSHelbrute07_873x627

Blogurizine n°18

Publié: 6 mars 2014 dans Blogurizine, Jeux de figurines

94319875

Le Blogurizine n°18 est paru et téléchargeable ici ! A noter une nouvelle présentation que je trouve très « pro » et la traduction de la règle « And One for All » de Greg Hallam pour simuler les duels entre les Trois Mousquetaires et les gardes du cardinal Richelieu. Mais aussi beaucoup d’autres choses, et cela toujours gratuitement.

Alors que Games Worshop sombre dans le ridicule avec la nouvelle version de White Dwarf, il y a des gens qui savent encore créer à partir de leurs figurines, en témoigne ce magnifique Plague Centaurion du blog dé Kouzes ! Profitez-en pour regarder les autres vidéos et photos des Plaguebones.

Déception et nostalgie

Publié: 2 mars 2014 dans Achats, Jeux de rôle

lames-coffret

Je me suis procurer la boite des Lames du cardinal… Attendre aussi longtemps pour cela ? Deux livrets d’environ 65 pages chacun, avec beaucoup de marge vide et des illustrations minuscules et/ou libres de droit. Je ne juge pas encore du contenu, mais je doute d’être réconcilié en si peu de pages !

Résumons : deux livrets faméliques, un jeu de tarot, des fiches d’archétypes (à mon sens inutiles), une (!) feuille de personnage, un écran de jeu, un bout de papier cartonné pour poser les cartes du tarot appelé pompeusement la rivière draconique (hum…) et un écran, le tout pour un peu plus de 60 euros. Je crois que les éditeurs de jeux de rôle actuels se moquent un peu du monde.

Il me reste à lire tout cela pour voir si le ramage vaut le plumage : dans ce cas, autant utiliser le vieux jeu Les trois mousquetaires ou bien Régime Diabolique.

Ah, et sur ma boite, on a ajouté un bout de papier adhésif avec la mention du nom de l’auteur des romans, presque illisible du coup ! Un oubli  dans les crédit du jeu ?