Wasteland

Publié: 8 avril 2013 dans Jeux de rôle

wasteland

Sous un abord classique de jeu post apocalyptique, Wasteland recèle quelques trouvailles qui me donnent envie d’y jouer. Cela se passe en partie en Normandie d’abord, ce qui est original. Le jeu est bien écrit et fourmille d’idées de scénario. L’explication de la catastrophe qui a pollué la plus grande partie du monde offre de multiples possibilités d’intrigues et de découvertes par les joueurs (d’ailleurs exploitées dans la campagne initiée dans les premiers suppléments parus). Cette campagne justement est bien écrite, riche en rebondissements variés et en dilemmes pour les personnages des joueurs. Et enfin, le jeu se prête à de nombreux style de scénarios : enquêtes, diplomatie, exploration, survie, batailles…

Les joueurs ont un large choix de « professions » et d’origines qui peuvent aussi générer de nombreux scénarios. Le système de jeu CYD (pour « choose your dice ») utilise des dés 10 (si on veut « assurer » une action)  ou des dés 20 (pour réussir un exploit… ou se planter vraiment !) et les points de bonne fortune et d’éclat rendent bien le côté hors norme des personnages qui ont choisi (plus ou moins) d’être des « pieds poudreux ».

Si je jouais plus souvent, il est probable que je plongerai mes joueurs dans le Malroyaume et les terres gâchées.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s