DungeonQuest

Publié: 30 juillet 2012 dans Achats, Compte rendu de parties, DungeonQuest, Jeux d'enfants, Jeux de société

Invités par nos amis Laurence et Stéphane, nous avons fait plusieurs parties de la réédition de ce jeu bien connu. Je ne m’y étais jamais intéressé et j’avoue que j’ai eu grand tort. Nous nous sommes bien amusés à faire mourir nos aventuriers de la façon la plus spectaculaire dans ce donjon meurtrier.

p1000929.JPG

p1000938.JPG

 

Le principe est simple : des aventuriers définis par quatre caractéristiques (force, agilité, armure et chance) et des points de vie avancent dans un donjon en tirant des tuiles de terrain au hasard. Le but du jeu : découvrir au moins un trésor pour pouvoir ressortir du lieu avant la fin de la journée (moment où les ports se referment sur les aventuriers malchanceux).

p1000941.JPG p1000940.JPG

p1000952.JPG

En explorant les lieux, on peut tomber sur des trésors, des monstres ou des pièges. Certaines salles obstruées nécessite un jet de dés sous la force ou l’agilité pour passer (on lance deux D6 et on doit faire un total inférieur ou égal  à son score). Les combats se règlent avec une variante du Chifumi utilisant trois cartes (jaune, rouge, bleue) et une table de résolution.

p1000957.jpg

p1000958.jpg

p1000950.jpg

Un aventurier chanceux (très !) peut parvenir au centre du donjon et piller le trésor du dragon s’il ne le réveille pas (on tire une des douze cartes dragon en entrant dans la salle, l’une d’elle est le dragon éveillé : 2D6 points de dégâts et on est expulsé  de la salle en perdant les éventuels trésors déjà acquis). Un aventurier malchanceux ou suicidaire peut descendre dans les catacombes du donjon, un lieu très dangereux où l’on progresse « à l’aveuglette » en tirant une carte par tour pour espérer trouver une sortie !

Nous nous sommes vraiment beaucoup amusés. Les parties sont assez rapides (parfois très !) mais laisse beaucoup de place au hasard. Ce jeu est parfaitement jouable avec des enfants (et d’ailleurs, j’ai commandé le jeu pour les miens sur Ludik Bazar en rentrant hier soir) mais une règle alternative permet d’introduire de la stratégie dans les combats à l’aide de cartes.

Publicités
commentaires
  1. treps dit :

    Ce jeu reste un grand classique, je n’ai que la version originale et ses extensions (catacombs et heroes) mais on y joue encore régulièrement, et je dois dire que les enfants adorent.

    D’après les concepteurs du jeu original la probabilité de sortir vivant est de l’ordre de 40%, c’est ce qui fait la rejouabilité et tout le charme du système !

  2. Laurence dit :

    Je confirme, on s’est super bien amusés. Tu reviens quand tu veux Pierrick !

    J’ajouterai juste que même si le jeu à l’ai compliqué avec toutes ces cartes à tirer, il n’en est rien car il suffit de se laisser porter par le jeu et de découvrir chaque situation quand elle apparaît.
    Et puis, moi qui aime peindre les figurines, je me suis éclatée a être le plus fidèle possible à l’illustration portée par les cartes de personnage.

    Nous avons acheté le jeu il y a 2 semaines et il ne quitte plus notre table de salle à manger depuis ! Il faut que la météo se maintienne pour que l’on puisse manger dehors avec nos amis sinon nous devront le ranger… snif !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s