Une bonne surprise

Publié: 30 décembre 2011 dans Livres

Conjointement au visionnage de la série télé, je lis le premier tome de l’intégrale du Trône de fer, la saga médiévale – fantastique bien connue qui m’avait échappée jusque là. Il faut dire qu’à part une relecture des classiques comme le Seigneur des anneaux ou le Cycle des épées, le genre ne m’intéressait plus guère.

Mais là, mon intérêt se maintient. Le monde semble dense, cohérent pour une intrigue assez classique. Je me suis penché du coup sur le jeu de rôle traduit par Edge et notamment le Guide du monde qui fera sans doute l’objet d’un achat prochain.

Publicités
commentaires
  1. chassegnouf dit :

    Bonjour, c’est Chassegnouf de feu le forum des blogurinistes. Je voudrais réagir à ton sentiment vis à vis de la fantasy : moi aussi je commence à franchement me lasser de ce genre, de retrouver toujours les mêmes codes. Je me tourne en ce moment vers la science-fiction que je trouve plus riche et vers une littérature plus classique.

    Mais avant de tourner la page, je voudrais m’assurer de l’avoir rien loupé, de ne pas laisser un incontournable de la fantasy. J’ai lu Tolkien, Martin dont tu parles ici mais je ne connais pas le Cycle des épées même si je sais que cette saga existe. Est-ce vraiment un classique, un Asimov de la Fantasy ? Maintenant que je soulève cette question, est-ce que tu as d’autres oeuvres incontournables qui te viennent à l’esprit ?

  2. Yslaire dit :

    Ouh là! Difficile de faire des comparaisons avec Asimov! La barre est haute! Le sujet du Trône de Fer est moins profond que celui de Fondation… Et l’intrigue s’étire sur plus de tomes… Ceci dit c’est un Fantastique « light » proche de l’uchronie médiévale. Je ne me suis pas rendu au bout de la série (qui est loooongue – un vrai feuilleton pour midinettes) mais il s’agit d’une Fantasy qui s’éloigne des classiques avec monstres omniprésents et boules de feu en pagaie. La magie se distille peu à peu et la monstruosité émerge de l’inconnu petit à petit. La peur de l’inconnu et des vieilles légendes prend chair peu à peu etc… La monstruosité réside aussi chez l’homme d’ailleurs…

  3. admin dit :

    Le cycle des épées date des années 30 / 40 et est d’abord paru sous la forme de feuilletons dans des magazines. Comme pour l’oeuvre de Lovecraft ou celle de Howard. Leiber est l’inventeur du concept de guilde des voleurs, développé depuis dans de nombreux romans ou de nombreux jeux. Les aventures de ses héros sont truculentes et exagérées et son style très personnel. Le monde de Newhon décrit par Leiber est mon préféré. J’avoue espérer encore une adaptation en film ou pourquoi pas en série télévisée.
    Sinon, il y a évidemment le cycle d’Elric ou bien celui de Lyonesse de Vance. Et puis le cycle de Terremer de Le Guin. Voici les classiques qu’il m’arrive encore de relire.

  4. Chassegnouf dit :

    @Yslaire, ne me fais pas dire ce que je n’ai pas dit. Je n’ai pas voulu comparer Fondation au Trone de fer de cette manière… Juste que si on veut lire de la science-fiction, il faut passer par Asimov. Qu’on aime ou pas : c’est une référence, un incontournable, un jalon. De la même manière, si on veut lire de la fantasy, il faut au moins passer par Tolkien.

    Pour la fantasy contemporaine, ça peut se discuter : certains ne jurent que par Robin Hobb ou par l’Epée de vérité, oeuvres que je gerbe pour préférer le Trone de fer et la Compagnie noire. Mais je comprends qu’on puisse ne pas trouver ces 2 derniers cycles indispensables : le Trone de fer n’est pas si original et le la compagnie noire peut être rebutante (ceci dit, beaucoup ont bloqué sur le tome 1 du seigneur des anneaux…). Bref, je vais trop loin dans mon propos.

    @Admin, a te lire, je constate qu’il y a encore de l’espoir pour moi. Je pense que j’ai commis l’erreur de me tourner presque essentiellement sur les « nouveautés » (qui n’en sont pas) au lieu d’assurer la lecture de classiques. A ma décharge, ils sont de moins en moins mis en avant et même à ma Fnac locale, les rangs des classiques s’éclaircissent au détriment des clones de twilight et des bouses rutilantes de warhammereries… Ma main à couper que je n’y trouverais pas le cycle complet d’Elric, pourtant, il avait son succès à une époque…

  5. Chassegnouf dit :

    A propos, tu as toujours mon vieux lien « antre du gnouf » dans tes liens. Je ne fais plus dans le blogurinisme désormais ^^

  6. admin dit :

    Ah oui, La compagnie noire. J’en ai lu quelques tomes, mais je me suis lassé. J’ai acquis l’adaptation en jeu de rôle quand même.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s