Le magasin avec du Pulp dedans

Publié: 9 mars 2011 dans Fabricants, Jeux de rôle

Après Ludik Bazar, c’est au tour du magasin en ligne Game Fever de se lancer dans l’aventure de  l’édition avec la collection de jeux de rôle Pulp Fever, inspirée de la tradition des magazines pulps américains comme Weird Tales.

Pulp Fever ce sera un format comic book (85 pages), des règles simples (sur une trentaine de pages maximum), des scénarios « One-shots » ou liès par une storyline qui pourra se poursuivre sur d’autres numéros à la façon d’un serial et un prix attractif …

Le n°1 de Pulp Fever est prévu pour Mars, avec Dés de Sang, un jeu typé survival horror qui vous embarquera dans des rodéos furieux dans l’Amérique des années 70. Inspiré par des faits réels et de films cultes du genre (La Colline a des Yeux, Massacre à la Tronçonneuse, Détour Mortel, Devil’s Reject, Saw).

Les numéros suivant vous proposerons :

Hell’s Rock n°1 : No Prayer for the Damned, inspiré du folklore de la musique Metal avec de nombreux invités tels que  Nina Roberts en productrice succube, d’authentiques groupes mais aussi des auteurs de jeux comme  Croc  dans des second rôles. Le jeu utilisant une version du D666 d’INS.

Ace of Spades distillera du Western sauvage, avec ou sans spaghettis, mais bourré de sales gueules prêtes à  faire parler la poudre au moindre regard de travers et avec des règles basées sur un jeu de  Poker.

Le Cirque des Brumes vous plongera dans l’ambiance étrange d’un cirque itinérant et de ses « Freaks », dont les secrets ont franchi les frontières du réel dans une Europe théâtre de l’invasion prussienne…

Road Gore Movie n°1 : Highway to Hell. Incarnez des Desperados, des criminels de la pire espèce en cavale sur les routes désertiques du Texas des années 70. Ce jeu, typé Road Movies, est inspiré des films culte de Quentin Tarantino et de ceux de Russ Meyer. En fuite à bord de votre Ford Mustang, vous devez rejoindre la frontière mexicaine et livrer une étrange mallette blindée pour retrouver la liberté. Mais en empruntant une route qui ne figure sur aucunes cartes pour semer la horde de flics hargneux lâchée à vos trousse – et la peine de mort promise, vous avez plongé directement dans la gueule du Diable…

Tout cela m’a l’air sympathique et je vais m’y intéresser de près.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s