Journal de Maître Sillas : première mission pour l'alliance

Publié: 28 décembre 2010 dans Ars Magica, Compte rendu de parties, Jeux de rôle

siegeharfleur1415-001.jpg

« Ma première mission pour l’alliance m’a permis de mieux connaître les compagnons qui gravitent autour de nous. Il s’agissait d’aller se renseigner à Harfleur, un bourg très dynamique par son port de commerce, sur les raisons du retard d’une livraison de fioles de verre à l’usage de nos laboratoires. Maistre Dreilyn, le capitaine marchand qui nous fournissait en verrerie du nord de l’Espagne, n’avait pas donné signe de lui depuis deux mois.
Pour accomplir ce voyage, je me suis fait accompagner de quelques compagnons hauts en couleur :

– le justement nommé Grimi les mains vives, un jeune voleur trop curieux mais très à l’aise en ville ;

– le chef de la turbula, Leffe le Danois, un viking encore trop peu civilisé ;

– un infidèle silencieux, Ali, débiteur de l’un des mages du collège ;

– Herlic Mortelune , un personnage trouble au passé douteux mais ayant une bonne connaissance du milieu des marins ;

– Gregor Horst, le forgeron de l’alliance, un géant hideux terriblement intimidant ;

– la naine Bonnevie, cuisinière et combattante hors pair…. ;

– le Frère Berold, moine de Saint Wandrille, d’un caractère curieux et à la présence rassurante.

Toute cette troupe fit une entrée remarquée à Harfleur pour apprendre avec stupéfaction que Maistre Dreilyn était mort deux mois plus tôt en laissant tous ses biens, y compris notre cargaison, à notre très chère mère l’église, incarné par le père Foulque, prêtre de la paroisse.

Au cours d’une enquête rendue difficile par le manque de discipline et de loyauté de mes compagnons, nous découvrîmes que le testament de Maistre Dreilyn était un faux grossier obtenu avec la complicité d’un notaire. Essayant de récupérer notre cargaison, nous nous vîmes opposer un refus par le père Foulque, rendu fou par notre réputation « sulfureuse ». La visite « discrète » du navire de Maistre Dreilyn ne nous appris rien de plus et c’est la mort dans l’âme et l’angoisse au cœur que j’ordonnais le retour à l’alliance des quatre éléments. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s