Archives de octobre, 2008

Un peu de pub

Publié: 30 octobre 2008 dans JdR Mag

 pub-hs-f

(Pas le droit de montrer l’image,  désolé. Mais même si l’éditeur Paizo et l’illustrateur sont d’accord, la société Black Box, qui possède les droits français, a posé son veto. C’est beau le monde du JDR ! )

Le premier hors-série de Jeu de Rôle Magazine sort en décembre.Il va falloir trouver une nouvelle couverture, donc.

EDIT : le voici, avec sa nouvelle couverture !

Publicités

snv87174.JPG

Une photo de mes maraudeurs (flagellants modifiés).

 

Montage hier et un peu ce matin du reste des figs du chaos (en fait, il reste à finir les chiens du chaos). J’aime beaucoup les élus, même si leur pose est un peu répétitive.

Le seigneur sur juggernaut ne paye pas vraiment de mine, non peint. On verra par la suite.

j’en ai profité pour modifier l’un des élus en lui donnant une épée et un bouclier de chevalier en plastique et en le coiffant du heaume du seigneur de Khorne.

Ma horde chaotique

Publié: 29 octobre 2008 dans Armée du chaos, Armées, Warhammer

Après calcul, je constate que je totalise 2555 points de chaos !

– Archaon à cheval (685 points)
– le prince Sygvald (425 points)
– un seigneur sur juggernaut (260 points)
– un seigneur sur monture démoniaque (260 points)
– le héro Wulfrik le vagabond (185 points)
– un sorcier de Nurgle (85 points)
– un héro exalté (110 points)
– une unité de maraudeurs (40 points)
– deux unités de chiens du chaos (2 * 30 points)
– une unité de cavaliers maraudeurs (65 points)
– une unité d’Elus (180 points)
– une unité de chevaliers (200 points)

En format de 500 points, je peux aligner : Wulfrik (185 points) , chevaliers du chaos (200 points), cavaliers maraudeurs (65 points), maraudeurs (40 points).
En format de 1000 points : trois héros (Wulfrik, un héros exalté et un sorcier de Nurgle : 380 points) , chevaliers du chaos (200 points), cavaliers maraudeurs (65 points), maraudeurs (40 points), deux unités de chiens du chaos (60 points), élus (180 points).

Pour compléter cette force, pourquoi pas deux enfants du chaos (2 * 55 points) et une autre unité de cavaliers maraudeurs ? Et probablement un prince – démon en plastique lorsqu’il sortira… (300 points). Et pour jouer en plus de 2000 points, une unité de guerriers du chaos (150 points).

L’étendard d’Ur a été réalisé vers 2600 avant JC par des artistes de la Cité Etat sumérienne d’Ur. C’est une sorte de lutrin de bois enduit de bitume, incrusté de coquilles de nacre et de lapis-lazuli. Il porte d’un côté des scènes de guerre, de l’autre des scènes de paix. Il est aujourd’hui conservé au British Museum.
C’est un témoignage précieux sur l’armement et la composition de l’armée sumérienne.

Séance de montage des figurines du chaos aujourd’hui. J’ai préparé les cavaliers maraudeurs et les chevaliers du chaos. il y a de nombreuses options possibles et les pièces s’emboitent bien. Ma préférence va au maraudeurs, aux poses dynamiques et à l’aspect sauvage. Il est probable que j’en prenne encore cinq un de ces jours.
Pour constituer des maraudeurs à pied, j’ai utilisé la boite de flagellants qui dormait sur mes étagères depuis un moment.
les chiens du chaos sont corrects.

Le dernier Egaré

Publié: 29 octobre 2008 dans Hell Dorado

cracheur.jpg

Voici le green du cracheur squamate. j’en suis plutôt fan.

Réflexion sur les produits Rackham

Publié: 29 octobre 2008 dans Fabricants

Fantasy Flight Games a annoncé qu’elle renonçait à distribuer les produits Rackham aux Etats – Unis. Faut-il se réjouir de ce recentrage sur l’Europe, sachant qu’Asmodée se chargera de la distribution dans l’hexagone ? Je pencherais plutôt vers une mort annoncée tant la stratégie de Rackham semble erratique. Sans le marché américain, le jeu AT-43 semble condamné. Pour Confrontation, il semble que le jeu n’ai pas bien pris, au moins en France.

Je n’arrive pas à comprendre qu’on puisse faire capoter un jeu comme AT-43. Tout semblait réuni pour qu’il marche : thème assez original et porteur, règles plutôt simples, figurines prépeintes de qualité. Une distribution dans les grande enseigne aurait certainement permis de lancer le jeu. Mais voilà, Rackham a vu trop grand dès le départ.

Le choix de faire de Confrontation un jeu prépeint a été selon moi une erreur. Il y avait une telle charge émotionnelle sur ce jeu que nombre de collectionneurs – peintres – joueurs s’en sont immédiatement détournés. Ajouter à cela que le prépeint se prête selon moi mal à l’univers médiéval – fantastique (à cause des personnages relativement différents les uns des autres).

je souhaite me tromper, mais je crois que Rackham entame son chant du cygne…

EDIT :
voici l’annonce de rachat de Rackham par un fond d’investissement (Entrepreneur Ventures). Elle devient Rackham Entertainment. Souhaitons que je me sois trompé.

com_fr.pdf