Archives de juin, 2008

 photo-2016.jpg

Voici les deux premiers représentants des forces de l’ordre de Plastic Ville. Je trouve que celui de droite a un petit air de Hutch, non ?

 photo-2015.jpg

Voici un parrain de la mafia et quelques uns de ses affranchis.  Les figurines Heroclix et Horroclix sont vraiment simple à réutiliser….

C’est sur la plupart des blogs et forum, mais j’en parle aussi parce que ce type de produit ne court pas les rues.

Kraken éditions va sortir un dvd –guide de peinture le 7 juillet prochain. Cela semble un bon complément au Grand livre de la peinture de figurines.

 

Quelques liens

Publié: 29 juin 2008 dans Fabricants

Je redonne ici quelques liens en rapport avec mes derniers projets :

          Une gamme de figurines de super héros en métal chez SuperFigs pour ceux qui ne trouveraient pas leur bonheur chez Heroclix.

          Des civils ou membres de gangs ou policiers chez Black Hat Miniatures

Voici trois suprêmes pour renforcer les rangs des Heavy Metal du starter des héros de Pulp City, Androida et Iron Train. Il s’agit de la Gargouille, du Baron et de l’Homme Machine.

 photo-2008.jpg

La Gargouille était l’une des sculptures métalliques décorant la façade de l’un des plus hauts et des plus vieux immeubles de Pulp City. Au fil des années, elle s’est éveillée à la conscience, touchée par les souffrances des habitants et des structures de la ville.

photo-2009.jpg

Le Baron est assurément l’un des plus anciens (et plus vieux ?) suprêmes de Pulp City. Son armure de nature « magique » lui conférant une force et une résistance suffisante pour continuer à pourchasser le mal dans les rues de la ville.

photo-2010.jpg

L’homme machine est un torrent de haine. Avant « l‘évènement », il était policier, opérant dans la brigade de déminage de la ville. Mais lors d’une opération, un engin explosif conçu par un scientifique malade explosa, lui arrachant bras et jambes, ainsi qu’une partie du visage. Reconnaissant dans l’engin l’œuvre de son créateur maléfique, Androida fit tout ce qu’elle pu pour sauver le policier, le transformant en une créature mi-homme, mi-machine. Horrifié par ce qu’il est devenu, l’ancien policier est bien décidé à retrouver le savant fou et à le faire payer.

 

 

ça se construit

Publié: 28 juin 2008 dans Achats, Projet "Flics ou Voyous"

 0505_1.JPG

Je viens de remporter une enchère Ebay concernant des bâtiments plastic ville : deux magasins (une pharmacie et un « dime store » relativement intraduisible), un hangar, une caserne de pompiers,  un restaurant, un supermarché, une maison et une espèce de tour. (32 euros)

Avec la commande que je vais passer (détaillée ici), je vais avoir une ville qui se tient pour jouer policiers ou zombies. Cela fera 13 bâtiments différents.

photo-1981.jpg photo-1982.jpg photo-1984.jpg

J’ai également reçu mes 7 policiers Killer B Games. Ils sont sympa, et très typés années 70 ! Il ne me manque plus que les flics en uniforme et cette « faction » sera au complet.

Il me faudrait aussi quelques véhicules au 1/43e, afin de décorer un peu les rues de la ville. Si quelqu’un sait où je pourrais en trouver pour pas trop cher….

 

 

Le commentaire laissé sur ce blog par Jean – Luc Bizien, l’un des auteurs du jeu Hurlements m’a donné envie de proposer une rubrique « nouvelle » au comité de rédaction de Jeu de Rôle Magazine. Il s’agirait de parler d’anciens jeux nous ayant marqués en les présentant et en interrogeant d’anciens joueurs ou créateurs.

A ce titre, j’ai demandé à Monsieur Bizien s’il serait d’accord pour une « interview ». J’attends sa réponse avec une certaine impatience !

Et pourquoi ne pas non plus proposer un scénario pour ce fantastique jeu ? J’en ai quelques uns en réserve…