Campagne du temple du mal élémentaire : troisième séance

Publié: 27 janvier 2008 dans Compte rendu de parties, Jeux de rôle

88566_620_44.jpg

Petite partie de jeu de rôle en famille hier, afin de poursuivre la campagne du temple du Mal Elémentaire. Nous avons été rejoints par mes amis Antoine et François, jouant respectivement un demi-orque marin (loin de la mer) et un barbare lettré (13 en intelligence !).

Suite aux deux premiers épisodes (ici et ), le groupe se voit confier la mission de partir pour Nulb, le village le plus proche des ruines du temple, et dont la réputation est sulfureuse. C’est Terjon, le prêtre du village de Hommlet, qui leur confie la tâche de trouver des informations concernant une éventuelle reprise des activités du temple.

Sur le chemin de Nulb, les personnages rencontrent un groupe de miliciens leur demandant de s’acquitter d’un péage au nom du « seigneur de Nulb ». Septiques, ils décident de ne pas obtempérer et de combattre. Le mage nain endort 4 adversaires à l’aide d’un charme, tandis que Vaugh le demi-orque transperce la gorge du présumé chef de la bande d’un carreau d’arbalète. Le reste des miliciens qui s’enfuyait voit alors surgir de derrière des buissons un barbare peu vêtu qui découpe proprement l’un des couards en deux. C’est Trhud qui avait discrètement suivi le groupe et qui est invité à se joindre aux aventuriers.

le village de Nulb

Parvenu à Nulb, le groupe se divise en deux pour être moins voyant et plus efficace. Le roublard demi-elfe, le barbare et le demi-orque décident de s’infiltrer dans la pègre locale pour en apprendre un peu plus, tandis que la Paladine, le mage nain, le ranger et le moine entre finalement en contact avec deux vielles femmes, herboristes, dont l’une n’est autre que Y’Dey, l’ancienne chef du culte de St Cuthbert de Hommlet, disparue depuis plusieurs mois. Elle leur déclare avoir reçu de l’archiprêtre de Véluna la mission d’observer et si possible contrer une reprise d’activité du temple du Mal Elémentaire depuis Nulb.

64997.jpg

De leur côté, les intellectuels du groupes se rendent à « la taverne des marins », tenu par Skolde, un ancien marin qui sympathisa rapidement avec Vaugh et leur offrit un boulot. Il s’agissait d’escorter une charrette du village jusqu’aux ruines dans les collines, mais sans regarder ce qu’elle contenait.

Les trois compères partirent donc, suivis par le reste du groupe, à peu de distance. Passant près de ruines, la troupe fut attaquée par une quarantaine de rats géant. Le groupe eut fort à faire pour en tuer une vingtaine, provoquant la fuite des autres.

Parvenus au pied d’une tour en ruine, sise non loin du sinistre temple, les trois infiltrés délivrèrent le chariot à une dizaine d’hommes masqués. Le groupe avait auparavant eu le sentiment que le chariot contenait des victimes humanoïdes.

Influencés par la Paladine, le groupe décida de revenir à la tour à la nuit tombée afin de découvrir l’entrée du temple et de délivrer les pauvres victimes d’une mort probablement atroce. Parcourant la lande, le groupe fut attaqué par une créature ailée blafarde, armée de longue griffes. Le plus effrayant est qu’elle parut rapidement insensible aux armes non magiques ! Utilisant les flèches magiques récupérées lors de l’attaque sur la forteresse des brigands, les aventuriers eurent bien des difficultés à éliminer la créature. Le mage nain fit merveille avec ses missiles magiques et son sort de toile d’araignée, tandis que le voleur, le demi-orque et le barbare utilisaient les flèches comme des poignards.

49127.jpg

Un peu plus tard, ne trouvant pas l’entrée cachée du temple, le groupe des trois infiltrés dans la pègre choisit de se faire engager par les occupants de la tour qui les chargèrent de trouver et ramener des enfants qui seront ensuite livrés au temple. Le reste des aventuriers choisissant de faire leur rapport à Terjon sur les activités maléfiques de la région, en omettant de parler d’Yd’ey, comme elle leur avait demandé.

Une partie sympathique lors de laquelle les joueurs ont vu l’intérêt des flèches +1 (il fallait les voir essayer de récupérer les flèches perdues dans l’obscurité, au milieu de la lande !) et où les bons mots ont fusé. Mention spéciale à Amélie, la Paladine, très en forme : observant le barbare surgit des buissons, elle lui trouva « une grosse capacité une énorme qualité» et se déclara « très portée sur le Mal ». Il est vrai que le barbare de François était très impressionnant avec son string en cuir !

Prochaines séances : 23 février, 29 mars, 26 avril, 31 mai, 28 juin.

Publicités
commentaires
  1. Adinarak dit :

    Vivement la suite…
    Le Temple du Mal Elémentaire est un des meilleurs souvenirs de rôliste 🙂

  2. Lady Robinhood dit :

    La paladine s’insurge contre la réputation non fondée qui lui est faite dans ce résumé !
    Mes propos ont été déformés : je voyais en Trhud une « énorme qualité ». 😮

    Les gens voient vraiment le Mal partout !!! 🙂

  3. antoine dit :

    Et ma grosse arbalete ? tu l’as pas vu ma grosse arbalete ?
    signé Vaugh le pirate semi-orc

  4. admin dit :

    Hum, ça dégénère, là, il me semble !

  5. Tchong Ka dit :

    On sait bien que la grosseur de l’arbalète compense quelquechose chez toi Vaugh ^^

    Moi je me bats à mains nues…c’est tout ce que j’ai a déclarer lol

    En effet, ça dégénère, même les paladines ne savent plus se tenir, tout fout le camp !

    Tchong Ka le Moine pensif

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s