Mes Sarrasins sont efficaces !

Publié: 12 janvier 2008 dans Hell Dorado, Rapports de batailles

photo-681.jpg

Je suis allé au magasin Terre d’Aventures ce matin, disputer un match de ligue contre Paul, alias Fatpaulslim sur le forum Normandigurine. Il jouait une compagnie de mercenaires menée par la cavale d’enfer Rossinante et composée de la voyageuse, du rabbin et son golem, d’un alchimiste, d’un lancier et de deux chasseurs berbères. J’appréhendais un peu la rencontre avec Rossinante et l’alchimiste. Le tirage du scénario donna « prendre et tenir », mais nous avons confondu avec les règles du scénario « conquête ».

Ayant la domination, je laissais mon adversaire se placer en premier. Bon, son golem sur mon flanc gauche me laissait peu de chance d’avancer de ce côté et la voyageuse au centre avait la capacité de nuire un peu partout.

Ma stratégie était simple : utiliser l’aura de rapidité du Djinn sur les lanciers et un chasseur berbère pour occuper les carrés centraux (rapportant 2 points de conquête) et envoyer l’Hashishin éliminer l’alchimiste, resté seul par nécessité.

Face à ces avancées, Paul joua la prudence (excessive selon moi). Son golem occupa la case centrale de gauche, mais ses autres figurines n’avancèrent pas beaucoup, me laissant le terrain.

J’éliminais l’alchimiste dès le premier tour et marquais plus de points que lui. A cause de la perte de son alchimiste, je conservais la domination et jouais en premier.

Au second tour, il n’utilisa toujours pas son golem pour venir écraser mon chasseur berbère ou menacer l’émir, escorté d’un pilier de la foi. Il confia par contre ce travail à la Voyageuse. Il fit également courir Rossinante qui arriva au contact d’un de mes chasseurs berbères. Je parvins cependant à lui abattre un chasseur berbère avec l’un de mes lanciers et je remportais encore plus de points que lui.

Au troisième tour, la Voyageuse réussit à abattre l’émir, me privant de points de commandement et Rossinante élimina le chasseur. Mais un lancier, le combattant sanctifié et le djinn la dépecèrent littéralement, rétablissant l’équilibre. Le golem bougea enfin (mais trop tard) et pulvérisa mon chasseur berbère suffisamment courageux ou stupide pour se porter devant lui. Pendant ce temps, le second lancier et l’Hashishin occupèrent deux des cases rapportant 3 points de conquête, me donnat encore l’avantage en points.

Comme nous devions tous les deux arrêter à 12h30, mon adversaire reconnu élégamment ma victoire (23 points contre 16).

Je crois avoir trouvé une composition intéressante et polyvalente. L’association des deux lanciers, du Djinn et de l’Hashishin étant particulièrement efficace. Reste à vérifier la compétence de tir des chasseurs, qui n’ont pas eu l’occasion de le faire dans cette partie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s