Le périple de Jason et de ses compagnons

Publié: 31 août 2007 dans Escarmouche mythologique

Voici une version du mythe de Jason et la toison d’or. J’ai mis en gras les épisodes pouvant assez facilement faire l’objet d’un ou plusieurs scénarii.

 argonautsmap01

Pélias, roi d’Iolcos, soucieux d’écarter son neveu du trône, lui demande d’aller récupérer la toison d’un bélier d’or, appartenant au roi de Colchide.

Jason s’embarqua alors sur l’Argo à Pagases avec cinquante des grands héros de la Grèce. À l’origine, ils devaient venir de Thessalie, patrie des Minyens, mais des conteurs tardifs ajoutèrent des héros appartenant à des époques et traditions différentes, tels que Héraclès. Parmi les héros qui auraient pris part à l’expédition se trouvaient Orphée, Pélée, Télamon, les Dioscures (Castor et Pollux), les Boréades (Calaïs et Zétès), Idas et Lyncée, Euphémos, Tiphys le pilote, Argos fils de Phrixos et Argos fils d’Arestor (qui construisirent le navire selon les traditions), Admète, Augias, et le fils de Nélée, Périclyménos. Acaste le rejoignit au dernier moment. D’autres sources citent encore comme membres de l’expédition Amphion, Tydée, Thésée, Amphiaraos, Atalante (l’unique femme de l’expédition), Méléagre, Astérion, Deucalion, Actor,

argonautsmap02

Leur périple les conduisit d’abord sur l’île de Lemnos, puis les mena dans l’île de Samothrace, où, sur les conseils d’Orphée, ils s’initièrent aux mystères.

Ayant franchi l’Hellespont, les Argonautes jetèrent l’ancre sur la côte de l’île Cyzique, pays des Diolones, gouverné par le roi Cyzicos, qui les accueillit avec tous les honneurs de l’hospitalité. Mais après avoir quitté l’île, ils furent pris dans une immense tempête et rejetés sur le territoire de Cyzicos, par une nuit sombre. Les indigènes ne reconnurent pas leurs hôtes de la veille, et les prenant pour des pirates, ils engagèrent contre les intrus une lutte sans merci, au cours de laquelle leur roi fut tué par Jason. Au petit jour, les combattants des deux camps s’aperçurent de leur méprise et, par des jeux et des veillés funèbres, rendirent honneur aux dépouilles mortelles du roi et de ses guerriers.

Après avoir quitté l’île, l’Argo fit escale sur la côte de Mysie, où Hylas fut entraîné dans les eaux par des nymphes trop éprises de lui. Héraclès et Polyphème, qui étaient partis à sa recherche, furent abandonnés par leurs compagnons, qui levèrent l’ancre et firent voile vers le pays des Bébryces chez le roi Amycos, qu’ils tuèrent ainsi que beaucoup de ses sujets.

argonautsmap03

Parvenus ensuite à Thrace, les Argonautes, avec l’aide des Boréades Calaïs et Zétès, réussirent à débarrasser le devin Phinée des Harpyes qui le tourmentaient sans cesse. En témoignage de reconnaissance, le devin donna à ses hôtes des conseils sur le moyen d’éviter les dangers qu’ils encouraient lors de leur voyage. Les Argonautes purent ainsi sans trop d’encombre passer entre les Symplégades, ou les Roches flottantes, qui, poussées l’une contre l’autre par des courants contraires, écrasaient les navires.

Après avoir atteint la mer Noire, ils abordèrent en Colchide chez le roi Aiétès, possesseur de la Toison d’or. Il se déclara prêt à donner la toison si Jason réalisait quelques exploits. Il dû atteler à une charrue deux taureaux aux sabots de bronze et dont les naseaux soufflaient le feu, labourer un champ et le semer avec les dents du dragon de Cadmos tué au préalable ; de ses dents surgirent des squelettes armés qui attaquèrent Jason. Grâce aux pouvoirs magiques de Médée, la fille du roi, qui était tombée amoureuse de Jason, le héros surmonta toutes ces épreuves. Elle lui fit don d’un onguent qui le protégea du fer et du feu. C’est ainsi qu’il réussit à atteler les taureaux. Elle lui expliqua également une ruse pour triompher des guerriers nés des dents du dragon. Cette ruse consistait à jeter une pierre au milieu des guerriers et à les faire s’entretuer.

Jason put s’emparer de la toison lorsque Médée endormit le dragon gardien et reprit la route de la mer. Médée, qui s’était enfuie avec les Argonautes, tua son frère Absyrtos et répandit tout au long de sa route les membres du malheureux, afin d’empêcher Aiétès, occupé à ramasser les restes de son fils, de continuer à les poursuivre. Ce geste criminel déplut cependant à Zeus, qui dépêcha sur le navire Argo une puissante tornade.

argonautsmap04

Un devin déclara que seule Circé pourrait purifier les héros criminels. L’Argo remonta alors le cours de l’Eridan (le Pô) et du Rhône, puis descendit vers la Méditerranée et gagna la Sardaigne et l’île d’Aeaea, le royaume de Circé, où ils firent escale ; la magicienne purifia les Argonautes, et ils purent reprendre la mer.

Ils résistèrent aux chants mélodieux des sirènes grâce à Orphée, qui, de sa lyre, surpassa les dangereuses magiciennes, passèrent ensuite sans dommage entre Charybde et Scylla et atteignirent Corcyre, le pays des Phéaciens.

Le roi Alcinoos, ami d’Aiétès, leur demanda la restitution de Médée, mais seulement si elle était vierge. Aussi Jason s’empressa d’épouser celle qui l’avait suivi si fidèlement.

Le navire fit route par la suite vers la Lybie, la Crète, où le Géant Talos, qui tuait tous les étrangers, succomba aux enchantements de Médée en se déchirant la veine du pied, ce qui provoqua sa mort. Lorsque les Argonautes quittèrent cette île, une nuit opaque les entoura soudain. Ils supplièrent Phoebos de les éclairer. Le dieu les exauça et les navigateurs réussirent à aborder dans la petite île des Sporades. Dès lors, leur périple touchait à sa fin. Après avoir débarqué à Egine, ils regagnèrent Iolcos, avec la précieuse Toison d’or.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s