Partie Armati au club de St Sever

Publié: 25 août 2007 dans Armati, Rapports de batailles

osprey-military-men-at-arms-255-armies-of-the-muslim-conquest_page_26_image_0001

Je poste pendant que c’est encore frais. Nicolas pourra me corriger.

Une partie de Armati au club de St Sever ce soir, opposant les arabes de la conquête de Christophe à mes carolingiens commandés par Nicolas et moi-même.

J’ai évidement encore oublié l’appareil photo !

Notre déploiement :

Un corps de cavaliers lourds (facteur 4) sur l’aile gauche renforcé par une réserve de gardes du palais (facteur 5) ; Devant eux, un écran de tirailleurs arcs et javelots.

Au centre, l’infanterie lourde (facteur 5) protégé sur le flanc par des cavaliers lourds (facteur 4).

Sur le flanc droit, un corps de cavaliers basques avec javelot (facteur 2) et d’archers à cheval (facteur 1).

Notre adversaire nous opposait un flanc gauche de perses sassanides (facteur 5), des tirailleurs arcs et des hordes (facteur 5) accompagnées de chameaux (facteur 3).

Au centre, il avait massé ses hordes là encore escortés de chameaux.

Sur notre flanc droit, il opposait de l’infanterie lourde (facteur 5), des archers et de la cavalerie légère d’élite (facteur 3).

Nous étions en infériorité numérique sur la droite, c’était visible et la suite le démontra.

Sur la gauche, les Sassanides pouvant tirer à l’arc étaient inquiétant et les chameaux supprimaient la capacité de charge impétueuse de mes cavaliers.

Au centre, les forces étaient plus égales si ce n’était la charge impétueuse des hordes.

Nous avons commis deux erreurs qui s’avérèrent fatales : nous avons hésité à charger les perses sur la gauche, leur laissant la possibilité de nous « entamer » aux tirs avant le contact et j’ai choisi de mettre en réserve mon corps de cavalerie le plus puissant.

Bilan : 6 unités clés perdue pour nous contre deux (ou 3 ?) pour Christophe.

Pour le reste, je suis assez content de ne pas avoir refait les mêmes erreurs de placement et d’avoir su utiliser les archers montés.

Ce fut une partie intéressante et je remercie Christophe de sa patience et de sa pédagogie.

Note : la charge impétueuse permet, au premier contact, de détruire directement une unité en cas de victoire au lieu de lui infliger une perte.

osprey-warrior-096-carolingian-cavaryman-ad768-986_page_31_image_0001

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s