C’est Raskal qui la propose en téléchargement ici. Merci à lui !

J’ai découvert grâce au blog La croisée des chimères l’équipe Daedaloom, un groupe de normand qui s’est lancé dans le projet de vendre des kits de créations de donjons et des décors de qualité clé en main à partir des moules Hirst Art.
Daedaloom se propose de faire pour vous le moulage en assurant un résultat de qualité et le groupe propose même un service de peinture. Pour participer à l’aventure, vous pouvez  les suivre et les soutenir sur la plate-forme Ulule.

Un moment, j’ai cru que Beuargh se cachait derrière Daedaloom… Je le salue au passage, s’il vient faire encore un tout par ici de temps en temps.

Deux liens

Publié: 7 novembre 2014 dans D&D5, Jeux de figurines, Jeux de rôle, SAGA

Pour lire deux articles intéressants ! Le premier raconte une partie de Saga scénariste qui a réussi l’exploit de me redonner brièvement envie de jouer aux figurines ! Le second est une analyse de la critique du jeu de rôle D&D 5e édition dans le magazine Casus Belli qui montre le manque d’impartialité regrettable de ce magazine.

Alice au pays des cauchemars

Publié: 2 novembre 2014 dans Jeux de rôle

photo-52

Il s’agit d’un magnifique supplément à paraître pour le jeu Lamentations of the Flame Princess dont une version gratuite (sans illustrations) est récupérable ici. Vous pourrez voir plus d’image de ce livre sur le blog de son créateur. Je ne sais pas ce que vaut l’univers décrit, mais l’objet mérite le détour.

Le projet :

Un aperçu :

Cthulhu en BD

Publié: 24 octobre 2014 dans Inspirations, Jeux de rôle

ob_f3c1a2_couv2

Inspiré de la campagne pour l’Appel de Cthulhu Les Masques de Nyarlathotep,cette bande dessinée est à commander ici. On peut en voir quelques planches.

 

07 99120201025_BloabRotspawned01

10 99120201025_MorbidexTwiceborn01

99120201025_MaggothLordOrghottsDaemonspew01 23

Games Worshop va sortir ce kit permettant d’assembler un seigneur du chaos de Nurgle sur monture démoniaque. Il y a trois « possibilités » de montage, toute plus répugnantes les unes que les autres. Certes, je ne joue plus, je ne peints plus, mais ça fait « envie » tout de même !